Thermes, musées, canyon et gomeria !!

Lundi 9 septembre, nous nous arrêtons à Tinogasta pour avoir du wifi, faire le plein et acheter une chip. (une carte sim). Comme d’habitude nous nous dépêchons avant la fermeture de l’après-midi. Puis direction les thermes de Fiambala. Nous avons reçu un message de la famille Picaflor nous stipulant qu’ils sont à Fiambala et ils nous donnent le nom d’un point ioverlander pour dormir à Tatòn. Nous ne pensions pas nous éloigner autant des thermes et dormir près d’une dune. Arrivée vers les 16h30, pas de nouvelles des Picaflor. Nous nous rendons vers la dune mais celle-ci est en plein vent et le terrain est très meuble sous les roues d’Icidor. Nous prenons la décision de nous rendre à Tatòn. La route n’est plus asphaltée mais le paysage magnifique. Nous sommes entourée de dunes de sable. Nous arrivons à Tatòn vers les 18h30, c’est un camping avec très peu de commodités. Enfin juste ce qu’il nous faut c’est à dire des baños, de l’eau et du calme. La machine à laver tournera 3 fois, les réservoirs d’eau seront pleins. Petit soirée film avec des popcorn. Mais où est la famille Picaflor ?

Mardi 10 septembre, le réveil est frais, la température extérieure est de 7°C et à l’intérieur nous sommes à peine au-dessus. La bouteille de gaz est terminée ! Seb bascule sur notre bouteille française et après le petit-déjeuner nous échangeons au propriétaire du camping notre bouteille vide. Wahoo, ça c’est une affaire rudement bien menée. Nous reprenons la route direction Fiambala et nous arrêtons près des dunes pour que les filles courent dans le sable. Profitez-en bien, faites vous plaisir, tout à l’heure nous allons aux thermes. Après quelques escalades de dunes, plus ou moins difficiles, quelque message écrit dans le sable. Nous apercevons au loin un camping-car floqué d’un colibri et oui c’est les Picaflor !! Ils n’ont jamais reçu nos messages et on fait les thermes hier. Nous nous sommes manqués de pas grand chose. Les filles sont ravies, elles ne tardent pas à faire des descentes avec les pelles à neige. Nous mangerons aux pieds des dunes et allons tous les 8 aux thermes.

Les thermes sont très belles, elles se trouvent en extérieur avec des bassins en terrasses. Le premier aux alentours des 32° jusqu’au dernier qui est 10° au-dessus. C’est très agréable, les filles sont ravies. Et vers les 19h30, nous sortons des bassins pour prendre une bonne douche. Enfin bonne pour les filles car pour les papas ça plutôt été la douche froide voir gelée. En allant jusqu’au camping-car nous apercevons un renard grimpant la montagne. Nous dormirons tous sur la place de Fiambala. Nous mangerons des papas fritas et panchos.

Mercredi 11 septembre, nous retournons jusqu’à Tinogasta pour laisser notre linge à une lavanderia. C’est l’occasion de faire laver les grosses choses (jeans, serviettes, draps …). Allez il est déjà presque 14h, on se cherche un petit quelque chose à manger. Du coup resto, empanadas/papas fritas pour les 4 filles et pizza pour les parents. En sortant, nous nous apercevons que la place est réquisitionnée pour une course de VTT. Un slalom se retrouve entre nos 2 camping-car. Les filles feront de la trottinette sur la place puis direction le musée archéologique. Nous pouvons y observer des céramiques du temps des incas. La personne du musée nous demande si nous voulons rentrer dans la dernière salle avec les filles car il y a des momies qui sont exposées. Les filles nous disent qu’elles veulent les voir. La première montre un homme d’environ 50 ans avec dans ses bras un enfant de 2 ans. L’homme est décédé de cause naturelle et pour qu’il ne parte pas seul dans « l’autre monde » un enfant de 2 ans est sacrifié pour l’accompagner. A la sortie du musée, on fait parler les filles sur leur ressentis, nous répondons à leurs interrogations et reformulons quelques points. Un petit tour au supermarché puis tout le monde au lit.

Jeudi 12 septembre, après l’école, les filles retournent faire de la trottinette sur la place puis les papas vont récupérer notre linge. Il n’est pas complètement sec du coup on étend dans Icidor. Nous prenons la route pour Chilecito mais tranquillement nous y serons demain. En attendant nous faisons un arrêt à midi près d’un parc de jeux pour que les filles se défoulent. Un bon repas partagé et on reprend la route jusqu’à des ruines. Tout le monde se met à la recherche de pierres pour faire un bon feu. Au menu, viandes grillées et pomme de terre cuitent sur les braises. Les filles nous feront un spectacle d’indiennes pour faire monter la lune en dansant autour du feu. Lou devient Fleur de lune, Léontine Fleur au vent, Zoé Petit Torrent et Éléonore Petit Tonerre. Les chants et les danses ont été efficaces, la lune est pleine et nous éclaire beaucoup.

Vendredi 13 septembre, nous voila arrivé à Chilecito vers les midi. Nous partageons de nouveau le repas sur la place et allons à l’assaut du Christ en haut de l’escalier. Comment faire monter toutes ses marches aux filles sans qu’elles râlent ? Leur proposer un remake de Rocky ? Non elles ne connaissent pas ! Bon alors, compter les marches jusqu’au sommet ? Ok c’est parti, résultat 200 et l’escalier est gravit en très peu de temps. La vue est très bel et le Christ très grand. Non, on ne peut pas grimper à l’intérieur, nous ne sommes pas au Puy !! Maintenant, allons visiter un musée sur la mine de Chilecito. De l’or, de l’argent et du cuivre y était extrait. Elle se trouvait sur une montagne et les mineurs s’y rendaient par un téléphérique. De Chilecito la montée prenait 4h. Les minerais redescendaient par des wagonnets. Le musée expose les anciens registres, les anciens outils, les anciens moteurs …. A la fin de la visite, nous retournons sur la place où nous étions garés à midi pour y passer la nuit.

Samedi 14 septembre, aujourd’hui nous allons direction le parc de Talampaya pour le visiter dimanche. La route est très belle. Nous voyons des condors de très près car ils se régalent d’une carcasse au bord de la route. Arrivée à Villa Union nous allons à l’office de tourisme pour en savoir un peu plus. Le parc national de Talampaya ne se fait pas avec son propre véhicule, il y a 2 options qui nous sont proposées. Soit un tour en camion 4×4, soit en minibus, malheureusement pour les filles tous les camions sont déjà réservés. Ça sera donc en minibus et un départ à 11h. La météo de demain annonce une température supérieure à 30°C, la visite du canyon sera chaude. Nous allons donc à la recherche d’une boucherie et d’un primeur pour faire un bon barbecue ce soir. Aller en route pour le bivouac près d’un lac. La vue est magnifique mais il y a un peu de vent, donc les papas garent les camping-cars pour que nous soyons abrités. Avec Cécile nous préparons les accompagnements des grillades et les filles aident à trouver bois et pierres pour le feu. Puis le vent se lève encore plus, c’est le signal pour aller se coucher. De plus demain il nous reste encore 45 min pour aller jusqu’au parc et il faut s’y présenter 3/4h avant. Depuis le débute de notre aventure familiale, c’est la troisième fois que nous allons faire sonner le réveil ! La nuit ne sera pas calme, le vent souffle beaucoup, il fait tanguer Icidor et il fait très chaud.

Dimanche 15 septembre, le réveil sonne à 7h, la nuit à été courte pour les 2 mamans, les filles et les papas ont bien dormis !! 9h moins cinq nous partons et oui être à l’heure c’est déjà être en retard !!! Arrivé au parc il fait très chaud, crème solaire pour tout le monde et eau bien fraîche. Nous prenons place au fond du minibus et débutons la route vers le canyon. Les 4 filles sont ensemble et rigolent à chaque fois qu’il y a des bosses car ça les fait sauter de leur siège. Le canyon est très beau, nous pouvons y voir des peintures rupestres. Puis nous nous rendons au milieu du canyon où de la végétation poussent car de l’eau est présente 3 mètres en profondeur. Une petite oasis dans ce paysage aride a cette saison. Le groupe s’amuse à crier ECHO dans la cheminée du canyon. Le tour aura duré environ 3 heures. De retour à l’entrée du parc nous dégustons nos sandwichs et allons faire le petit sentier des dinosaures. Des représentations des espèces datant du crétacé y sont exposés. Puis retour au camping-car pour nous rapprocher du parc Ischigalasto et de son camping. Arrivée là-bas vers les 16h, les papas vont à la pêche aux infos pour le parc et pour le camping. Ils reviennent peu satisfaits, le parc est très onéreux et le camping est plus une aire de camping-car. Du coup, on se conserte et la décision est vite prise, nous privilégions un camping plus loin proche de San Juan et bivouaquerons dans la nature ce soir.

Lundi 16 septembre, cette fois en route pour un camping ! On veut une longue douche !!! Faire de la lessive et se poser !! Nous décidons tous de nous arrêter à San Juan dans un supermarché. Nous nous arrêterons environ 50 km avant car Adrien et Cécile qui nous suivent nous préviennent par les talkies-walkies qu’une grosse fumée s’échappe de notre roue. Seb l’a ressentie dans la conduite et une odeur de « chaud » envahi l’habitacle. La roue arrière a éclatée. Oui toujours la même. Les garçons se mettent au travail et en moins d’une demi-heure la roue est changée. On essaye de trouver sur OsmAnd ou Mapps.me des grosses gomeria. Puis nous décidons de nous rendre dans l’immense supermarché nous verrons tranquillement demain. Le supermarché est immense, ça faisait très longtemps qu’on en avait pas fait un comme ça. On trouve enfin notre grille pour les parillas et je retrouve de la levure pour faire mon pain. En sortant il est déjà plus de 20h, nous allons tous dormir dans un parc et le soir nous prendrons le temps de rechercher des revendeurs de jantes et pneus !!

Mardi 17 septembre, pendant que je fais l’école, Seb part à la recherche d’une gomeria pour acheter une jante et une paire de pneus. Adrien, toujours très serviable l’accompagne c’est plus sûr à 2 pour tout comprendre et par la même occasion il fera quelques magasins à la recherche d’une trotinette pour ses filles. Seb revient heureux, le magasin à tout en stock par contre pas de trottinette pour Adrien mais des adresses en ville. A 11h30 nous voilà devant la gomeria, Seb donne ses instructions :  nos 2 pneus neuf iront à l’avant car ils ont de gros crampons et sont légèrement plus haut, nos 2 pneus avant à l’arrière, le pneu de notre roue de secour sera en supplément et sur notre nouvelle jante le pneu arrière restant. Du coup, nous avons une roue complète plus un pneu. Nous resterons quand même plus de 2h à la gomeria car il n’arrivait pas à trouver la jante. Les employés ouvrent chaque carton du dépôt à ça recherche. Mais c’est quoi ce rangement ?? Le magasinier n’a pas bien travaillé !!! Nous sommes rejoint par les Picaflor qui très gentillement se propose de récupérer les filles pour   manger au Mc Do !! C’est pas difficile de quitter papa maman. Une fois la jante trouvée nous n’avons pas mis longtemps à les rejoindre. Un menu pour nous aussi, il est presque 15h, la faim commençait à se faire bien sentir. En guise de dessert nous offrons une glace à tout le monde, une coupelle citron pour les papas. Nous les filles on prend une boule dans un cône, Léontine à la coco, Zoé au citron, Lou (après longue hésitation) dulce de leche, Cécile Kiwi et pour moi pas de chance le glacier se trompe il me sert bien le chocolat que je voulais mais rajoute en plus du Kiwi. Bon je vais me forcer pas le choix lol. Et Éléonore alors ?? Et oui Éléonore n’aime pas les glaces c’est trop froid !! Elle aura un œuf kinder ! Nous retournons au camping-car et pendant que les adultes partent pour une dernière tentative pour trouver une trotinette, je garde les filles dans Icidor. Nous jouons à des jeux de société et voyons passer Adrien sur une belle trottinette verte !! Hourra c’était la dernière !! Cette fois c’est la bonne, direction le camping à Ullum pour minimum 2 jours de détente !!


3 réflexions sur “Thermes, musées, canyon et gomeria !!

  1. Euh je me répète……pour ceux qui connaissent mon aversion voire handicap pour écrire sur les réseaux sociaux comprendrons l effort fourni pour accompagner les smile dans leur aventure…..je vous embrasse tous les 4 et pense svt à vous Laetitia

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s