Sacré Incas !!

Vendredi 28 février 2020, nous nous trouvons qu’à 35 km de Cuzco. Nous décidons de partir avant les copains car nous n’avons plus de gaz et notre bouteille française ne sera pas éternelle. Heureusement, il y a des points de recharge à Cuzco. Nous nous retrouverons sur Calle Saphi point de dodo où Claire et Gauthier avait stationné lors de leur venu à Cuzco. C’est bien sympa de savoir à l’avance que l’endroit où nous allons stationner est sécurisé pour Icidor et proche pour visiter la ville. Notre premier lieu pour remplir la bouteille de gaz se révèle impossible. On passe au second qui se situe sur les hauteur de la ville. La circulation est dense et les péruviens sont sans-gêne au volant. Des coups de klaxon à tout va, un bras tendu par leur vitre, que ce soit côté conducteur ou passager, pour signifier qu’ils vont s’insérer. Là non plus, notre bouteille est recalée mais de peu car il y a 4 jours c’était encore possible. Le dernier point sur ioverlander est à plus de 12 km et pas dans la direction de notre lieu de dodo. C’est partie, nous le tentons et on se remet dans la circulation. La voie express n’a que le nom car c’est une piste bien défoncée. Le personnel de la station de gaz est bien sympa, il nous sort tous les adaptateurs qu’il a à sa disposition mais rien n’y fait. Nous continuerons avec notre bouteille française. Maintenant allons retrouver les copains à calle saphy, lieu de stationnement pour rester quelques jours à Cuzco. Nous sommes étonnés d’arriver les premiers mais c’est de courte durée car nos copains les Picaflor nous rejoignent 10 minutes plus tard. Mais nos petits problèmes de gaz ne sont pas très important par rapport. Les rues sont tellement étroites que Picaflor a touché sur les côtés. Nous récupérons les filles dans Icidor et nous nous en occuperons jusqu’à qu’ils aient trouvé un carrossier pour réparer. Un repas improviser, un dépôt de linge à la lavenderia et nous allons à la découverte de la ville avec les 4 filles. La pluie nous accueille sur la place d’Arme. Nous admirons un moment sous les arcades un défilé de danse avec de très beaux costumes puis nous allons nous abriter un moment à la cathédrale sans la visiter, on le fera plus tard avec Adrien et Cécile. Un petit tour à l’office de tourisme pour récupérer des infos sur la vallée sacrée et le Machu Picchu. Concernant ce dernier, il ne nous reste que 2 solutions pour aller le visiter car on éboulement ne nous permet plus d’aller jusqu’à Hydroelectrica. La première consiste à se prendre en bus de Cuzco à Ollantaytambo puis en train jusqu’à Machu Picchu ce qui est un coût important et la seconde plus économique mais beaucoup plus fatigante et plus longue en temps car il y a une nuit d’hôtel au milieu. Nous prendrons le temps de réfléchir. En attendant le retour des parents nous prenons un petit goûter. Nous les retrouverons en cours de route lors de notre remontée à Icidor. Un point sur leur situation et tout le monde dans nos camping-cars respectifs.

Samedi 29 février 2020, nous allons visiter Cuzco et le quartier historique avec ses rues piétonnes puis nous allons déjeuner. Hamburger papas fritas pour les filles et ceviche puis lomo pour les parents. L’après-midi sera consacrée à la visite de la cathédrale. Nous hésitons un moment puis décidons de prendre un guide. Adrien se chargera de traduire aux filles même si nous sommes contents de comprendre une très grande partie. La cathédrale Notre-dame de l’Assomption est très belle mais les photos y sont interdites. Sa construction a débuté au XVI ème siècle et s’est achevée 110 ans plus tard. Après cette très belle visite nous retournons tous à l’office du tourisme pour glaner quelques infos supplémentaire ainsi que dans les agences pour réserver le Machu Picchu. La décision est prise, nous ferons le trajet avec le train et mardi. Après avoir réserver le moyen de locomotion, nous allons acheter nos billets d’entrée pour le site. Nous terminons la journée, rejoint par Claire et Gauthier qui ont eu une journée bien chargée en émotions car ils étaient coincés ce matin par un éboulement, tous dans Icidor pour planifier les jours à venir.

Dimanche 1 mars 2020,nous nous levons tôt car il y a carnaval sur la place d’arme à 9h. Sur les conseils de Claire, nous nous équipons de vêtements imperméables et qui ne craignent pas. Le ciel est couvert et déjà sur la place, des petits groupes s’aspergent avec des bombes à eaux ou des bombes de mousses. Les filles achètent à des vendeurs ambulants une bombe et c’est parti … Le carnaval n’aura pas lieu par rapport au temps, dommage. Nous assistons à quelques batailles entre les filles et des jeunes enfants, c’est marrant de les voir  se defendrent entre elles. Puis quelques bombes à eaux nous mouillent un peu et nous décidons de nous déplacer. Nous irons manger tous ensemble à l’extérieur des camions. L’après midi nous tentons notre chance pour le carnaval mais pour le plus grand plaisir des filles c’est toujours bombes à eaux et bataille de mousse. Nous préférons nous promener dans le quartier San Blas et le marché. Léontine trouve sa très belle jupe péruvienne. Le repas du soir est vite décidé, nous partagerons des pizzas dans le camion de Claire et Gauthier pendant que les filles resteront dans Picaflor. Toujours sympa les soirées entre adultes.

Lundi 2 mars 2020, le réveil sonne tôt. Il faut être prêt pour accueillir Lou et Zoé pendant que leurs parents laisse Picaflor au garage. Pendant qu’Éléonore fait son graphisme, Léontine fait sa dictée et Lou veut participer.Puis Lou ira à son cours particulier d’anglais avec Claire en professeur. Tout le monde fera des maths, Léontine sur son cap Math, Éléonore sur ses fiches et Zoé veut faire des problèmes. L’école à 4 ça motive tout le monde et elles méritent bien de jouer. Nous les laissons dans Icidor et profitons de l’extérieur avec Claire et Gauthier qui vont bientôt reprendre la route. Adrien et Cécile nous retrouvent après un retour en bus surpeuplé depuis le garage. Des bisous à Claire et Gauthier et caresses à Hooli, nous les retrouverons sur la côte à Paracas. Maintenant, nous aidons les copains à porter leurs affaires jusqu’à leur Airbnb et irons tous manger au restaurant. Nous allons ensuite réserver les tickets de bus que nous prendrons demain à la sortie du train jusqu’au site du Machu Picchu. Plus que quelques courses au marché pour des snacks à grignoter durant notre journée de demain. Et nous nous quittons tôt car demain nous prenons le bus à 4h50. Pendant que le dîner cuit, nous prenons le temps de regarder un documentaire sur la cité perdue puis tout le monde au lit.

Mardi 3 mars 2020, 3h15 le réveil sonne. Nous avalons un jus de fruit et une tartine et en route pour le bus qui est à 25 minutes à pieds. Des jeunes ne sont pas encore couchés et des vendeurs ambulants sont déjà en place pour leur proposer diverses boissons et snacks. 4h30 nous voilà au QG d’Inca rail. Une boisson chaude et des petits gâteaux sont à disposition. Les filles ne se font pas prier, la marche ça creuse. Nous présentons nos billets et nous installons dans le bus. Les 4 filles se mettent au fond et nous leur proposons de continuer leur nuit et au bout de 25 minutes toutes les 4 plongent dans les bras de Morphée. Arrivée à Ollantaytambo, nous allons prendre le train. C’est une première pour Léontine et Éléonore. Comme dit Éléonore, un train de luxe ! Au bout d’une demie heure de trajet nous nous voyons proposer une collation avec boisson. Salade de quinoa délicieuse, pain, carreaux de chocolat et mandarine. Nous arrivons, après 1h30 de trajet à Aguas Calientes, il faut prendre maintenant le bus jusqu’au site. Nous décidons de prendre un guide en français pour nous faire découvrir la cité perdue et ne rien rater des différents recoins. La cité a été découverte en 1911 par un américain qui recherchait une autre cité. Elle se situe à 2430 m d’altitude et les ruines sont entre les sommets du Machu Picchu (veille montagne) et Huayna Picchu (jeune montagne). Il y a la zone agricole avec ces terrasses et la zone urbaine. Nous admirons la cité de haut puis descendons à l’intérieur. Nous avons la chance d’avoir un temps magnifique et la température est agréable. Le guide nous laisse le temps de faire des photos et nous faisons la vidéo pour l’école. Nous terminons la visite vers les 14 heures, pratiquement 3 heures de visite. Avant de partir du site pour aller nous restaurer, nous voulons faire le tampon du Machu Picchu sur nos passeports mais le tampon mis à disposition gratuitement a été dérobé. Pas question de partir sans, nous allons le faire faire à l’office de tourisme. Le restaurant est vite choisi car nous n’avons pas trop le temps, le train ne nous attendra pas et puis le serveur nous dit que c’est ici les meilleurs desserts. Un gros plat de spaghettis pour les filles et truite pour nous. Pour les fameux desserts, c’est la déception : pancakes miel pour tous et au chocolat pour moi. Mais on a pas le temps de « charrier » le serveur, il faut partir. Nous retrouvons notre train de luxe et de nouveau nous avons droit à un repas. Pas touche les filles, on sort de table, mais vous êtes des estomacs sur pattes !!! On garde pour ce soir ! Au fond du train, dans le wagon d’observation, un orchestre fait un petit concert. Nous sommes vite pris à parti et Adrien et Cécile sont invités à danser sur « La vie en rose » d’Édith Piaf. Puis c’est au tour d’un couple Colombien qui nous entraîne dans une chenille. Le temps est passé très vite nous voilà déjà à la gare d’Ollantaytambo. Nous n’avons plus que le trajet en minibus pour retourner à Cuzco. Tous le monde s’endort, la journée a été longue. Une fois arrivée à Cuzco nous disons aurevoir aux copains qui vont à leur Airbnb. nous retrouvons notre Icidor vers 21h. Un repas sur le pouce et tout le monde au lit.

Mercredi 4 mars 2020, après un petit bout d’école nous allons voir copains chez eux car ils nous permettent de profiter de leur douche. Et ça c’est super gentil ! On se contente de peu en voyage pour nous faire plaisir ! Puis nous allons manger tous ensemble avant de nous dire aurevoir pour un petit moment. Les filles ne veulent pas se séparer alors en tant que bons parents et pour un peu faire passer la pilule de la séparation, nous allons tous manger dans le plus célèbre des fast-food. Bye bye les copains, nous allons visiter sur les 2 jours à venir 4 sites la vallée sacrée. Direction Pisaq pour visiter le site dès demain matin. Notre premier lieu de bivouac ne nous convient pas nous allons sur les hauteurs de la ville.

Jeudi 5 mars 2020, aujourd’hui nous allons visiter le site archéologique de Pisaq. La citadelle inca surplombe la ville avec des canyons abrupts de chaque côté. Il nous faudra bien 2h30 pour la visiter. Nous nous rendons aux ruines d’Ollantaytambo. Ce fût à la fois une forteresse, un centre religieux, un observatoire astronomique et un grand centre agricole. Nous grimpons en haut de la forteresse, découvrons le temple du soleil, admirons leur système d’irrigation par canaux qui se terminent en fontaines. Nous décidons de nous rendre jusqu’au prochain site pour dormir ainsi nous serons sur place demain matin.

Vendredi 6 mars 2020, nous visitons  Moray. Ce site archéologique se compose de 4 groupes d’arènes en cuvette constitués chacune de 10 gradins circulaires superposés, du plus petit au plus ouvert. C’est très vert. Nous nous rendons ensuite aux Salinas de Maras où se trouve des centaines de bassins d’évaporation en terrasses. L’après-midi nous nous rendons à Chinchero où nous visitons une église coloniale et des vestiges incas. C’est un lieu important car un ancien inca y fit construire son palais et aménager des cultures en terrasses. Voilà nos 2 jours bien occupés à visiter la vallée sacrée, nous n’avions pas le choix car le boleto parcial n’est valable que 48 heures après son achat. Maintenant, nous retournons à Cuzco, faire quelques courses et retrouver les copains pour leur proposer notre aide demain. Ils n’auront pas besoin de notre aide car leur Picaflor n’est pas encore prêt. Nous nous retrouvons tous au supermarché et décidons de manger tous ensemble dans leur Airbnb. Au menu, poulet/frites pour les filles, pizza pour les parents. Avant de retourner à Icidor pour déposer nos courses, avec Seb nous commandons les pizzas. Les filles partent directement avec les copains à leur Airbnb. La soirée sera très sympa, les filles regardent un film entre coupé par leur douche (on en profite !). Nous disons aurevoir aux copains en espérant qu’ils ne resteront pas trop longtemps à Cuzco et on se retrouvera sur les routes c’est sûr.


7 réflexions sur “Sacré Incas !!

  1. Bonjour Mylène, c’est bien agréable de relire vos aventures pendant notre confinement, nous vous souhaitons de pouvoir poursuivre votre voyage sans encombre. Grosses bises ensoleillées.

    J'aime

  2. Drôle d’époque, ici c’est surrealiste , rues vides et tout le bigntz lié à la bébète… profitez bien ! et au plaisir de retravailler en semble Milène si les frontières se réouvrent….

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Vincent,
      Je pense très fort à toute l’équipe durant cette période, je vous souhaite bon courage pour cette période surréaliste comme tu dis !!
      Et oui avec plaisir de retravailler avec toi. Nous attendons sagement la fin du confinement.
      Biz

      J'aime

  3. Coucou le Péruviens… Très beau texte, une fois de plus j’étais pratiquement avec vous…. Alors depuis que devenez-vous. Le confinement n’est pas très contraignant ? J’ai des nouvelles par ELIANE…. pour nous tout va bien, on résiste, on s’organise, mais on n’a pas encore franchi le cap haut de l’épidémie, cela devrait arriver cette semaine…. Bisous à tous et à bientôt

    Aimé par 1 personne

  4. bonjour merci pour ce long compte-rendu … ces nouvelles sont de début mars … où en êtes-vous ? il me semble que le Pérou est maintenant touché par le coronavirus , et en confinement, non ? prenez soin de vous !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s