En attente à l’hôtel

Le Selina est situé dans le quartier de Miraflores à Lima, nous avons 2 dortoirs de 12 pour nous (Picaflor, Dis camion et Smile) car la direction de l’hôtel nous informe que les chambres doivent être à moitié occupées par rapport au covid. Les chambres sont composées de 6 lits superposés, de casiers, de 2 douches et d’un Wc.

L’hôtel est rempli de voyageurs, beaucoup de français en attente d’un vol pour la France. Il n’est pas certain qu’il en soit organisé encore un car le dernier à destination de Paris n’était pas plein. Il y a des vols prévus pour des villes européennes comme Francfort, Londres ou Madrid mais nous sommes tellement de français en standbye que nous ne pouvons que positiver et croire en un dernier vol pour Paris avec Air France. A l’hôtel, toutes les parties communes sont fermées. Nous avons juste accès à un frigo et un micro-ondes au 2 ème étages. Nous pouvons commander des plats préparés et ils sont livrés dans nos chambres. Sinon, un supermarché est situé juste en face de l’hôtel. Nous mangeons comme nous pouvons car il n’y a pas de tables. Le pallier de notre étage, avec ses 2 bancs et ses coussins, nous permettent de nous installer. Pour les repas, nous sommes rejoint par Marie et Quentin ainsi que Charles. On leur apprend à jouer au Covid (le jeu de carte que nous jouions à Los Organos).

Vendredi 17 avril 2020, nous n’aurions pas pensé que Seb fête son anniversaire à Lima. C’était plus prévu en Equateur voir même aux Galapagos. On s’en souviendra longtemps. Et puisque que c’est son anniversaire, il n’y a pas école !! Je vais faire quelques courses au supermarché d’en face pour préparer un petit apéro pour ce soir et surtout acheter un gâteau. Je regarde pour un petit cadeau mais il n’y a absolument rien. Il faudra attendre notre retour en France. En faite le cadeau viendra de la Colonel qui nous informe qu’un dernier vol Air France pour Paris est programmé pour le 22 avril, date à laquelle l’aéroport militaire ferme complètement. Nous serons contacté par une personne de l’ambassade dans les jours à venir pour s’enregistrer. Super et bon anniversaire Seb. Il pourra faire un autre vœu en soufflant ses bougies. Il recevra de très beaux dessins de toutes les filles et elles joueront à deguiser tout le monde.

Les jours se suivent mais nous avons quelques changements. Lorsque nous descendons à la réception pour prolonger nos dortoirs, ils nous informent que nous devons être tous dans le même car d’autres voyageurs vont arriver. Nous nous retrouvons donc à 12 plus Hooli, Quentin et Marie nous ayant rejoint. Heureusement qu’on se connait tous car c’est une organisation. Ecole le matin, courses, repas en commun, quelques appels et surtout attente de l’appel de l’ambassade. Les portables sont chargés… Une famille avec 2 garçons vient à nous pour se présenter et en même temps nous informer que les appels ont debuté quelques étages plus bas et qu’il n’y avait pas de liste établie car une personne appelé peut passer l’appel à une autre sans soucis. Cette maman est anxieuse et supposait être prioritaire puisqu’elle a des enfants. Nous convenons d’un accord entre nous : celui qui reçoit l’appel en fait profiter tous les autres. Après un repas partagé et quelques petites farces apprises aux filles, Charles va faire son petit temps calme dans son dortoir. Avec humour, il nous redonne son numéro de chambre et nous stipule de ne pas l’oublier si on a l’appel, je lui donne la même consigne. Les garçons partent pour des courses rapides et pendant que je termine de ranger quelques affaires. Charles arrive, téléphone à l’oreille, il a reçu L’ APPEL !!! Toutes les filles allons vite récupérer les passeports et la carte de crédit. Arrrgh ! C’est Seb qui l’a et les garçons  ne sont pas revenu des courses. Le stress me monte au plus au point, j’essaie de lui téléphoner mais j’oublie qu’il n’a pas de crédit en dehors de l’hôtel. Heureusement, le temps que Charles et Claire s’enregistre les garçons arrivent. Nous prenons à notre tour le téléphone, numéro de passeport de tous les 4, numéro de notre carte de crédit, adresse mail pour recevoir notre confirmation d’enregistrement…  La personne de l’ambassade trouve très pratique d’avoir un seul téléphone pour enregistrer tout le monde. Elle raccroche après avoir enregistré 5 dossiers pour les transférer à Air France puis nous demande de rallier le plus de personnes possible. L’information est déjà arrivée aux oreilles de tous le monde et pour ne pas que toutes ces personnes soient trop présentes à notre étage, nous faisons une liste avec leur nom et numéro de chambre. Charles est un peu étonné d’avoir reçu l’appel avant nous car il ne se sentait pas prioritaire en tant que célibataire mais il n’y a pas d’ordre et nous nous sommes bien content qu’il est reçu l’appel !! Pour que le stress ne descende pas trop vite, nous n’avons pas tous le même retour par mail. La famille Picaflor est à jour, Claire et Gauthier ont reçu leur mail de confirmation de prise en charge mais n’ont pas été débité et pour notre part nous avons reçu en mail nous stipulant qu’il y a un problème technique mais nous avons bien été débité. Quant à Quentin et Marie, eux rien de débité et pas reçu de mail… La personne de l’ambassade rappelle demain à 9h00 nous verrons avec elle.

Puisque nous sommes bien organisés et que nous n’avons pas autre chose à faire. J’ai installé l’application Air France et ai rempli toutes les informations qui sont susceptible de servir pour notre enregistrement. Et à 48h du départ, nous voyons que nous avons nos places attitrées sur le Vol AF4151 à destination de Paris. Nous pouvons même les modifiés car nous ne sommes pas tous les 4. Avec la famille Picaflor on se réserve 2 rangs de 4 l’un derrière l’autre. Claire et Gauthier, eux n’ont pas leurs places car il faut qu’ils terminent leur enregistrement avec le billet pour Hooli. Marie et Quentin se trouvent à quelques rangs derrière nous ainsi que Charles. Nous préparons petit à petit nos bagages pour l’avion en faisant le tri entre bagages en soute et cabine. Nous faisons quelques courses pour prévoir un petit snack avant l’embarquement car notre vol est prévu à 13h30 avec une arrivée à Paris le lendemain à 9h. Il nous faut aussi prévoir notre train depuis Paris et organiser notre retour en France. Notre maison étant loué jusqu’au 16 juin, il va falloir trouver un pied à terre. De toute façon, nous allons nous  faire une quatorzaine strict pour ne pas risquer de contaminer nos proches.

Le 21 avril 2020, la journée est occupée au rangement des valises. Trier pour avoir toutes nos affaires les plus utiles à portée de mains. Les filles préparent leur sac à dos en choisissant des petits jeux pour s’occuper dans l’avion, rajoutent le petit paquet de chewing-gum offert par Quentin pour terminer ses Soles, sans oublier un petit doudou. Le sac à dos est à mon avis un peu trop rempli, je ne me fais aucune illusion, les jeux resteront dans le sac. Une fois installées dans leur siège et face à leur écran, elles auront oublié qu’ils sont là. Mais il est vrai que nous leur avons fait une farce. Puisque nous partons de l’aéroport militaire de Lima, l’aéroport civil étant fermé, nous leurs avons fait croire que allons voyager avec un avion militaire. Nous serons tous assis sur un banc les un à coté des autres avec un parachute au cas où ! Lors du dernier repas en commun, nous sommes rejoint par Pierre-Louis qui avait séjourner chez des connaissances à Lima. Le hasard fait qu’il est dans le même dortoir que Charles. Après le repas, nous faisons quelques parties de Loup Garou (jeu de rôle et de stratégie). Puis se sera l’heure d’aller se coucher demain nous avons tous rendez-vous à 9h à l’alliance française pour prendre le bus qui nous conduira à l’aéroport militaire. L’alliance française se trouve à 1,7 km de l’hôtel. Nous avons réservé un Uber pour les bagages car nous sommes tous très chargés. En tout nous serons restés 7 nuits au Selina mais cela nous a paru très long !!


3 réflexions sur “En attente à l’hôtel

  1. merci pour ce compte-rendu ! On sent monter l’adrénaline … la course au peut être dernier avion
    heureusement on vous sait bien rentrés! L’amérique du sud est bien touchée !

    J'aime

  2. Après coup quel stress vous avez été au top les enfants,mais on n’en doutait pas, après toutes ces péripéties, super heureux et surtout soulagés que vous soyez revenus. Et maintenant profitez bien de votre retour sur la terre natale.
    Bisous bisous à vous quatre. On vous aime les petits.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s