Traversée des Appalaches

Dimanche 29 mai, c’est la fête des mères! Les filles m’ont confectionné chacune un très beau bracelet. Nous allons aujourd’hui dans le parc national Great Smoky mountains. C’est le second parc le plus visité des États-Unis après Yellowstone. Il s’étend sur l’état du Tennessee et de la Caroline du Nord. Nous traversons la ville de Pigeon forge qui offre une multitude de parc de loisirs, d’hôtels et de restaurants pour les visiteurs du parc national. Nous sommes surpris par l’architecture de certains bâtiments : complètement à l’envers, réplique du Titanic ou King Kong sur l’Empire State Bulding…. Nous entrons dans le parc et allons récupèrer des informations au visitor center. C’est la première fois où il faut payer pour avoir une carte détaillée des randonnées et surtout pour le livre du Junior Ranger et même le badge. Nous allons effectuer une petite marche qui se situe derrière le centre d’information jusqu’à une cascade. Nous restons garé sur le parking pour la nuit.

Lundi 30 mai, nous allons faire deux ballades aujourd’hui. Le matin, c’est pour parcourir le Laurel falls trail. Il y a beaucoup de monde car aujourd’hui c’est férié aux États-Unis (Memorial day pour rendre hommage aux membres des forces armées mort aux combats, toutes guerres confondues). Après seulement quelques minutes de marche, nous avons la chance de voir un ours brun, il est en train de gratter la terre pour se nourrir de champignons. Nous passons un bon moment à l’observer. Nous continuons le sentier et c’est une maman ourse et son petit que nous voyons. Nous restons à bonne distance car elle traverse le sentier et grimpe dans la forêt au dessus, elle est suivie par un puis deux oursons. Nous sommes ravis d’avoir eu la chance de passer à ce moment là! Arrivé à la cascade Laurel nous faisons demi-tour pour retrouver Icidor. Nous apercevons un cinquième ours brun dans la forêt. Nous nous rendons à l’est du parc pour faire une plus longue randonnée jusqu’à la cascade Abrams. Pour nous rendre jusqu’au début du sentier, nous empruntons une boucle qui permet de voir les montagnes. Il y a beaucoup de véhicules et ça n’avance pas très vite, nous sommes même à l’arrêt parfois. Nous nous rendons compte que les américains sont très patients et ne cherchent pas à savoir pourquoi il y a  ces ralentissements. Nous décidons de nous garer et de déjeuner en attendant que la circulation se fluidifie un peu. Une fois nos estomacs rassasiés et la vaisselle rangée, nous reprenons la boucle. Le stationnement pour Abrams falls est tout proche et peu de véhicules y vont. Nous allons pouvoir faire la randonnée. Il y a un peu plus de dénivelé mais c’est trop facile pour nous on a grimpé beaucoup plus au Guatemala. On utilise souvent cette comparaison quand quelques plaintes se font entendre !! La cascade est belle, on aperçoit de beaux papillons, on en profite pour faire la pause goûter puis on reprend le chemin dans l’autre sens. Nous reprenons la route et comprenons les ralentissement de début d’après-midi. Les gens ne font pas de randonnée ou peu mais ils visitent le parc en voiture et se garent ou plutôt se posent pour photographier les paysages ou les animaux. Il font une sorte de safari !! Nous voulions nous stationner plus loin sur le parc mais ce sera comme hier au visitor center. Avant nous trouvons un dump (endroit spécifique pour vidanger nos eaux) et un robinet d’eau. Au menu du soir burgers.

Mardi 31 mai, nous allons jusqu’au dôme Clingmans à 2025 mètres d’altitude, c’est le point culminant des Great Smoky Mountains et du Tennessee, et aussi le plus haut sommet du sentier des Appalaches. Il y a un observatoire qui permet d’avoir une belle vue sur les montagnes. Nous allons ensuite au visitor center d’oconaluftee et faisons le river trail en passant par le musée de la ferme. Celui-ci est en plein air et y sont exposés differents bâtiments agricoles. Nous nous installons au bord de la rivière pour un petit moment de détente en observant notamment un jeune garçon pêcher. Nous prenons route et décidons d’emprunter la Blue ridge parkway pour éviter la monotonie de l’autoroute et de rester encore dans la nature qui nous avait manqué.

Mercredi 1 juin, après recherche la blue ridge parkway fait plus de 755 km et relie les parcs de Great Smoky mountains à celui de Shenandoah et est située sur l’état de Caroline du Nord et de Virginie. Sur le début de la route nous traversons  la réserve indienne Cherokee. La route est très agréable, nous passons à 1828 mètres d’altitude, le point le plus haut de la blue ridge. Nous faisons quelques arrêts notamment à l’office de tourisme prendre un peu plus de renseignements sur cette belle route. Il y a quelques expositions et des activités. Pendant que les filles en réalisent, une ranger nous demandent si nos filles veulent le livre des Juniors Rangers. Sur la route, il y a plusieurs attractions dont des musées rattachés au service Parcs Nationaux. Elle explique aux filles qu’il faut remplir 4 activitées pour obtenir leur badge et qu’elles peuvent récupérer d’autres fiches dans les offices de tourisme situés le long de la route. Les filles sont ravies et ça permettra de les occuper pendant les trajets. Nous nous dirigeons vers une autre office, consacrée à l’art : poterie, verre soufflé, bois … Nous déjeunons sur leur parking puis reprenons la route jusqu’au musée sur les minéraux. Les filles récupèrent une nouvelle fiche pour leur livre. Ça va rythmer notre route. Le dernier arrêt de la journée sera à Linville falls puis nous nous stationnons proche du lac Price. Ce soir c’est soirée film tous ensemble.

Jeudi 2 juin, après l’école on reprend la route. Nous nous arrêtons au manoir Moses mais ce n’est pas possible de le visiter les jeudis. Les filles récupèrent quelques informations pour leur fiche. En regardant de plus près les consignes pour l’obtention du badge, nous apprenons que si toutes les fiches sont remplies, il y a un super badge à la clé ! Les filles sont encore plus impliquées.  Nous nous arrêtons au music center où il y a un petit concert et une exposition d’instruments de musique, Léontine joue de la lap harpe. Puis c’est un arrêt au moulin Mabry. Le lieu est splendide avec de beaux rhododendrons. Nous entrons dans le moulin pour comprendre son fonctionnement et parcourons un petit sentier. La blue ridge parkway est en travaux sur une petite partie donc nous sommes contraint de la quitter et passer par la ville de Roanokee. Nous en profitons pour faire le plein de courses et de diesel.

Mercredi 3 juin, aujourd’hui nous allons terminer la très belle Blue ridge parkway.  Premier arrêt à l’office de Peaks off other où les filles récupèrent les dernières fiches à compléter : il y en a 10 au total. En sortant, nous apercevons un ours brun à l’orée du bois, c’est toujours super de les voir évoluer dans la nature. Nous faisons un arrêt à James river et je passe à l’arrière pour checker les fiches car le prochain arrêt est le dernier visitor center. Les filles ont vraiment bien travailler, je les aide sur quelques point comme par exemple la création d’une poésie. Nous décidons de la faire en français. Avant de rendre le livre à Humpbacks rock, nous allons voir la reconstitution d’un village de la fin du 19 ème siècle. Pour entrer dans l’office de tourisme, le masque est obligatoire. Cela faisait très longtemps que nous ne l’avions pas porter, seulement dans les navettes des grands parcs nationaux. La Ranger n’est pas très souriante et lorsqu’elle récupère les livres des Juniors Rangers, elle prend le temps de tout vérifier. Je lui stipule que les filles ne parlent pas anglais et que pour ma part je n’ai que des bases. Elle me fait traduire les poèmes que les filles ont écrit bref elle n’est pas très souple, Seb observe de loin et je lis sont agacement dans ses yeux. Après avoir tout vérifier, les filles récupèrent le badge en bois, un écusson et le badge en métal ! Elle leur dira quand même avant que nous sortions  : Good job !! Les filles sont vraiment heureuses (elles ne pensaient pas avoir les 3 récompenses) et nous sommes très fières d’elles, elles ont été autonomes pour une grande partie, solidaires et créatives! Elles méritent amplement leurs badges ! Pour fêter ça, c’est soirée crêpes et jeux de société ! Pendant que Seb fait cuire les crêpes nous faisons une partie de 7 familles. Nous les dégustons agrémentées de pâte à tartiner, miel, confiture ou beurre de cacahuètes (qui a remplacé le dulce de leche). Nous continuons la soirée jeux avec une partie de Tour du monde et terminons la soirée  par une partie de carte rebaptisée Covid lors de notre premier voyage.

Samedi 4 juin, après l’école c’est longue douche pour les filles puis nous prenons la route jusqu’à une aire de service où nous avons de l’eau donc c’est longue douche pour les parents. Nous prenons la route et nous nous arrêtons à Charlottesville pour recharger notre bouteille de gaz. Nous nous stationnons dans un parc pour déjeuner et nous reprendrons la route qu’en milieu d’après-midi car cela sera plus simple pour nous stationner dans la capitale. Pour patienter nous passons des appels et ça fait du bien ! Une petite ballade dans la forêt et il est déjà temps de reprendre la route. Nous avons repéré  deux points Ioverlander pour nous stationner et ceux ci sont gratuits à partir de 20h. Nous sommes près du Capitole mais nous ne sommes pas très à plat et il nous est impossible de payer au parcmètre. Depuis peu à WashingtonD.C, pour se garer il faut utiliser une application et entrer le numéro de la zone où l’on désire stationner. Bien évidemment nous n’avons pas accès à cette application car nous sommes étranger. Nous nous dirigeons vers le second point qui est un peu plus excentré donc potentiellement moins bruyant. Il se situe à l’Enfant Plaza, un mélange de français et d’espagnol parfait pour nous ! La place pour se garer est plus à plat mais il y a toujours le même système de payement. Seb va regarder les autres véhicules et il se rend compte que presque personne n’a payé sur toute la longueur de la rue. Nous allons ensemble plus loin et un monsieur nous informe que l’application a un problème et qu’il n’est pas nécessaire de payer. Nous restons qu’en même dans Icidor et programmons nos deux jours de visite de la capitale.


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s