En route pour les lacs

Mardi 17 septembre en fin d’après-midi, nous voici à Ullum dans un camping. Il est tout autour d’une dique. Notre emplacement est vite choisi, se sera vers les barbecues, les robinets d’eau, des sanitaires et du wifi. Nous passerons 2 jours bien tranquilles à profiter pour laver le linge et repos. Nous installerons hamacs et ferons même l’école dehors. Après le repas de midi, les filles préparent les appâts pour la pêche puis les papas les initient à la pêche. Avec Cecile nous profitons de ce moment de repos, mais il sera de courte durée car Seb m’appelle pour que j’apporte des vêtements secs pour Éléonore qui est tombée toute entière dans l’eau.  Ben alors Éléonore, tu voulais reprendre une douche !!! La pêche n’aura pas été miraculeuse au vu de la patience de toutes les filles. Une fois changé avec Éléonore nous allons rejoindre Cécile mais un nouveau camping-car se gare et ce sont des français !! C’est la famille Zam tour, ils font un tour du monde et restent 5 mois sur le continent avant de partir en Asie puis Australie et  enfin l’Afrique du Sud. Du coup ils avancent vite !!!

Jeudi 19 septembre nous allons direction Mendoza mais pas trop vite on se fait une pause en route sur un point Ioverlander pour dormir. Les filles feront une belle cabane et nous ferons une partie de Molky avant de partager un bon repas.

Vendredi 20 septembre direction Mendoza, pour y accéder il faut passer par un contrôle phytosanitaire. On nous arrête et nous demande si nous possédons des fruits, si oui il faut les manger maintenant,du coup une petite pause pour nous permettre de manger mandarines et poires puis les camping-cars passent vers des jets désinfectants au niveau des roues. A Mendoza nous nous dirigeons vers l’immense parc  San Martin de 402 ha. Nous nous garons à côté de la famille Zam tour et oui ils sont déjà là !! Les trottinettes sont de sorties et nous allons faire le tour du lac qui se trouve dans le parc. Nous retrouvons nos camping- cars juste avant la tombée de la nuit. Les Zam ont eux bien exploré la ville. Nous échangeons un bon moment puis tout le monde au chaud pour manger chacun chez soi. Mais avant Seb et Adrien se donnent rendez-vous à 8h demain matin pour aller nous acheter les croissants à la boulangerie française. J’ai à peine le temps de commencer le repas que nous entendons une sirène de la police puis on frappe à Icidor. Nous ne pouvons pas dormir dans le parc. Les policiers nous informent que le parc est très familial la journée mais à la tombée de la nuit il y a une recrudescence de délinquance. Les policiers sont très professionnels, ils ne nous demandent pas juste de partir mais ils nous escortent jusqu’à leur commissariat et nous disent qu’ils veilleront sur nos 3 camping-cars. Nous sommes maintenant à plus de 4km de LA boulangerie, c’est pas demain que je prendrai le petit-déjeuner au lit !!  En allant nous coucher, Seb regarde à quelle heure ouvre la boulangerie et il me montre quelques photos des viennoiseries qu’ils proposent. Toute la nuit, je rêve de croissants, baguettes et autres pâtisseries.

Samedi 21 septembre, nous nous levons et direction la boulangerie. Un petit mot au Zam qui dorment encore pour leur donner notre programme, nous les retrouverons au parc. Arrivée à la boulangerie, tout le monde à le sourire au vue et à l’odeur des pains chauds et des viennoiseries. Nous prenons pains au chocolat, croissants, baguette et brioche. Léontine bave devant son dessert préféré une belle tarte aux citrons. La boulangère nous dit « Adios » nous lui répondons tous en cœur « Hasta mañana ». Allez tous au parc, on sort la table on s’installe au soleil. Le meilleur petit-déjeuner depuis le voyage. Tout le monde est unanime. Retrouver les saveurs de France nous fait du bien. Nous avions essayé les viennoiseries locales mais avions toujours été déçu. C’est le ventre bien remplie que nous partons à la découverte de la ville de Mendoza. Nous pensons faire presque 10 km du coup on prend deux trottinettes et les filles forment des binômes, Lou sera avec Éléonore et Léontine avec Zoé. La ville est très agréable, il n’y a pas trop de monde. Nous nous retrouvons sur la place du Chili où une grande foire culinaire est installée. Nous prendrons un assortiment de viande pour les adultes et les filles mangeront de très bons empanadas. Une petite glace en dessert et un kinder pour Éléonore et nous retournons au parc après avoir parcouru presque 12km. Merci les trottinettes !!! Nous récupérons nos camping-cars et retournons au commissariat pour y passer la nuit.

Dimanche 22 septembre, pendant le temps d’école les papas font le plein d’eau avec le tuyau de la police (vraiment serviable la police en Argentine). Puis nous quittons Mendoza direction Tunuyan mais avant un arrêt s’impose ! Oui on retourne chez Brillat Savarin la boulangerie.  On reprend de la bonne baguette et des pâtisseries. Une grosses tarte aux citrons et 5 pâtisseries individuelles que nous partagerons (Eclair au citron et au dulce de leche, gâteau choco-dulce, dôme caramel-noix-framboise et tarte fruits rouge chocolat blanc), bref on se fait plaisir !!! Maintenant, nous allons rouler 100 km jusqu’a Tunuyan. Nous arriverons un peu tard et décidons, malgré les protestations des filles, de dîner séparément et de manger que demain les pâtisseries. Lundi 23 septembre, nous reprenons la route direction Malargüe où nous irons dans un camping. En route sur la belle national 40 toutes neuves nous nous arrêtons pour manger quelques crudités et les pâtisseries. Le soleil tape fort, nous garons les camping-cars parallèlement et sortons les stores. Les crudités sont vites avalées et nous sortons le dessert. Tout est délicieux et à la fin voici nos préférences. Léontine est ravi de sa tarte au citron, Éléonore de son éclair au dulce, Seb donne sa voix également à la tarte aux citrons qu’en à moi j’ai adoré la tarte aux fruits rouges avec le fond au chocolat blanc. Après ce succulent repas nous reprenons la toute pour Malargüe. Nous nous installons au camping municipal, la machine à laver tourne à fond pendant que les filles s’amusent au square. Le soir un bon barbecue et ses petites papillotes de légumes et gnocchis poêlés.

Mardi 24 septembre, après l’école, les papas vont se renseigner auprès de l’office de tourisme pour que nous allons visiter une grotte. Ils ont bien fait d’y aller car il faut réserver obligatoirement. Nous irons demain pour 17h. En attendant, cet après-midi à 15h nous allons au planétarium. Vite il est déjà tard avec Cécile nous faisons manger les filles et nous les parents mangeons en super vitesse. Nous sortons les trottinettes, les binômes se réforment et vite il ne faut pas rater la séance. Avant d’accéder au planétarium en lui-même, il y a plusieurs ateliers présents, maquette du système solaire, carte des étoiles de l’hémisphère sud, une expérience sur la pile humaine … Sur l’écran du planetarium nous pouvons voir les différentes planètes du système solaire. Les explications sont claires et ludiques.

Mercredi 25 septembre, nous partons du camping en début d’après-midi pour nous rendre à la caverna de las Brujas. Nous écoutons les consignes de sécurités et nous faisons équiper de casque et lampe frontale. Nous sommes tous bien habillé car la température a l’intérieur est de 10°C. Nous grimpons tous jusqu’à l’entrée de la groutte et nous pénétrons dans une première salle. La guide nous demande d’éteindre nos lampes pour que nos yeux s’habituent à l’obscurité et elle nous raconte la légende de cette grotte pendant plus d’1/2 heure. Nous ne saisissons pas tout mais dés que nous en aurons la possibilité, nous irons chercher la signification de cette légende. Nous pouvons voir des stalactites et des stalagmites puis nos chemins se séparent avec le reste du groupe. Éléonore ne peut pas faire l’intégralité de la visite car celle-ci est réservée aux enfants de plus de 7ans. Nous retournons donc au camping-car toutes les deux préparer des crêpes pour tout le monde. Le reste de la visite de la grotte est géniale (dixit Léontine) ils leur a fallu descendre par une échelle de cordes, passer par des galeries très escarpées et une fois en bas, la guide leur a fait éteindre leurs lampes et contrairement à la première salle, le noir était complet. Ils ont pu entendre le bruit des gouttes d’eau … Au retour au camping-car, tout le monde est ravi d’avoir fait les spéléologues et de bientôt manger des crêpes. Le personnel de la grotte nous donne l’autorisation de dormir sur le parking et nous laisse même à disposition la salle où sont stockés les casques. Nous nous éclairons de nos 2 lampes de camping car il n’y a pas d’électricité (précision importante pour la suite !!!). Nous dégustons des crêpes salés puis sucrées tout en écoutons le ressenti de tout le monde sur la visite de la grotte. Éléonore et Zoé sont éreintée de leur journée et s’endorment sur nous. Pendant que les affaires sont rassemblées,avec Adrien nous partons coucher les filles. Mais en descendant de la salle pour rejoindre Icidor, je rate la marche et me tord la cheville. Je me retrouve à genoux puis j’ai juste le temps de me rouler sur le dos ( tel un judoka) pour ne pas faire tomber au sol Éléonore. En tant que super infirmière, Cécile accourt avec de la glace et nous voyons que je suis fait une petite entorse. Une bonne couche d’anti-inflammatoire, une bonne bande et repos pendant quelques jours.

Du jeudi 26 au dimanche 29 septembre. Avec mon humour légendaire je dirai que cette petite entorse tombe au bon moment. Pourquoi ? Car jusqu’à San Martin de los Andes il n’y a pas grand chose à faire donc nous allons beaucoup rouler et ma cheville sera très peu sollicitée. Il faut trouver un point positif à chaque situation problématique. Après la grotte nous n’avons pas parcouru beaucoup de km car nous avons fait 80 km de ripio. Toute une journée de route ! Avec de la poussière !!! Le lendemain nous roulons jusqu’à Chos Malal. Nous en profitons pour faire les courses et le soir nous mangeons de très bon panchos avec des frites et en dessert une barbe à papa pour les filles. Demain nous roulerons jusqu’à San Martin de los andes pour faire la route des lacs.


2 réflexions sur “En route pour les lacs

  1. Cc ma touzine , 🙋j ai pu avoir ptotes news sur WhatsApp le jour J 🎂 mais j espère que tu auras passé une belle journée d anniversaire 🌺avec 🥐🥖au 🛌dans ta maisonnette🐌… cette année là restera tjs dans un p’tit coin de ta tête 🎈..🌈… bon cette entorse rassure nous? Vu la chute tu t en sors pas mal….🤸je vous embrasse au plaisir de vous lire…

    J'aime

  2. Coucou ! Vous passez de superbes moments, c’est très enrichissant pour vous 4. Je suis très contente pour vous. Aurore a juste une inquiétude : elle se demande si vous avez bien averti les maîtresses de vos filles qu’elles ne seront pas à l’école pendant un an 😂😉. Bisous, Cécile & Aurore

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s