Le grand départ

Nous voilà dans notre premier avion direction Madrid. Les filles ont déjà tout décidés, Eléonore sera avec son papa et Léontine avec sa maman et toutes les deux vers le hublot. Aucunes appréhensions n’ont l’air d’être présentes, nous sortons quand même chewing-gum et sucettes en préventions de douleur aux oreilles.

Arrivés à Madrid à 20h50 au terminal 4, il nous faudra attendre 0h05 pour notre vol à destination de Montevideo. Du coup, nous avons le temps de manger et de garder les filles éveillées pour que le « gros dodo »se fasse durant les 13h de vol qui nous sépare de l’Uruguay. Après s’être restauré direction le terminal 4S qui se trouve à 30 minutes de là où nous nous trouvons. Grâce aux tapis roulants, nous économisons les petites gambettes d’Eléonore (oui elles fatiguent vite ses petites gambettes) et nous prenons la navette.

Nous pensions avoir 1h à patienter avant l’embarquement pour le Gros N’avion mais la queue pour présenter les billets a déjà débutée et l’embarquement se réalise 5 minutes plus tard. Nous sommes installés sur la rangée 43 et c’est encore les filles qui décident du placement. Pour leur plus grand bonheur, il y a la télé avec des écouteurs, un plaid et un petit oreiller. Eléonore nous reconfirme qu’elle ne dormira pas et qu’elle va regarder la Tv toute la nuit !!! Après le décollage et quelques minutes à jouer avec l’écran tactile, les petits yeux d’Eléonore se ferment tout seuls. Elle ne verra pas le plateau repas et Seb mangera avec la tête d’Eléonore sur ses genoux. Léontine ne tardera pas à rejoindre Morphée et nous en ferons de même après un film. Première endormie, première réveillée et vite Éléonore regarde la TV !!! Nous avons encore 3h de vol et tout le monde est bien réveillés. Heureusement, les filles ne crient pas famine car à l’heure locale il n’est que 5h et donc 10h heure française. On fait un petit tour aux toilettes : c’est trop drôle de faire son pipi dans l’avion.  Enfin, le chariot des hôtesses arrivent, un bon jus de fruit, un sandwich jambon beurre, un yahourt et un petit muffin. Les parents ont le droit à une boisson chaude, café au lait pour Mylène ( ça ne change pas) et un thé pour Seb. Le moment de la descente arrive, on ressort une sucette pour Léontine qui se plaint de ses oreilles et du coup Éléonore en profite.

7h50 atterrissage à Montevideo. Le soleil est à peine levé, et oui demain c’est l’hiver ici, nous sortons nos vestes polaires des bagages à main et direction les tapis pour récupérer nos valises qui ne tardent pas à arriver. Puis, nous faisons la queue pour faire tamponner nos passeports avec une validité de 90 jours dans le pays. Maintenant, on commande notre Uber direction l’hôtel pour déposer nos valises avant de se rendre au bureau de waves logistics pour rencontrer Rachida et entamer les démarches administratives pour le dédouanement d’ Icidor. Le petit trajet jusqu’à l’hôtel aura eu raison des filles.


5 réflexions sur “Le grand départ

  1. et bien voila on commence un grand feuilleton avec vous….. A priori tout se passe bien….Ici Très très chaud on avoisine aujourd’hui les 39. Heureusement la piscine est en route…… Gros bisous à vous 4

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s