Soleil, plages et fêtes de fin d’année

Vendredi 24 décembre, nous avons décidé de faire notre repas de Noël ce soir. Au menu : papillotes de légumes et aux poissons puis petites saucisses le tout au barbecue et pour finir pâtisseries. Nous avons repéré une panaderia avec d’excellents commentaires de français.  Nous allons donc acheter en ville les dernières denrées manquantes. De retour au camping, les filles sont de corvée de bois pour ce soir. Avec Seb on s’occupe du linge. L’après-midi, nous allons nous rafraîchir dans l’océan puis il est déjà l’heure de se préparer, on file à la douche et les filles mettent leurs belles robes. Puis nous débutons les préparatifs pour le repas et le feu pour qu’il y ai suffisamment de braises. Pendant que le repas cuit, petit apéro au coin du feu. Le repas est très bon et les pâtisseries aussi, on se partage un croustillant au caramel et une tarte au citron pistache avec Léontine et un éclair 3 chocolats et un rocher pour Éléonore et Seb. La soirée se termine par des chamallows grillés et les petits yeux commencent à fatigués. Tout le monde au lit car demain nous savons que le réveil sera tôt ! Bien entendu, nous avons déposé nos tongs au pied de notre petit sapin.

Samedi 25 décembre, les filles sont réveillées et il n’est pas encore 7 h. Le papa Noël est bien passé! Les filles sont ravies de leurs cadeaux notamment pour  Éléonore de sa nouvelle paire de boucles d’oreilles et Léontine du jeu de la bataille navale. Petit-déjeuner dehors tranquille. Petit moment en visio avec la France. Le camping se rempli, les ticos viennent passer Noël à la plage. L’après-midi, nous faisons quelques parties de bataille navale puis nous  profitons de l’océan. La journée se terminera par des crêpes.

Dimanche 26 décembre, aujourd’hui on lève le camp, on remonte la péninsule de Nicoya et on se rend sur la plage de Brasilito. Tout le monde s’affaire entre les douches, le remplissage des cuves d’eau, le rangements du mobilier extérieur et de l’intérieur d’Icidor. Nous regardons de près l’itinéraire pour rester sur les grands axes et c’est parti pour environ 200 km. Arrêt dans un supermarché pour faire le plein des placards puis vers les 16h nous arrivons à la plage, il y a beaucoup de monde de ce côté donc on fait demi-tour et y accédons de l’autre côté. Nous trouvons un emplacement pour aujourd’hui et nous irons explorer demain matin avant que les locaux arrivent. Mais avant cela on va profitez d’un nouveau coucher du soleil sur le Pacifique.

Lundi 27 décembre, 7h30 tout le monde est debout. Des pêcheurs sont déjà dans l’eau, on prend le petit-déjeuner puis on change d’emplacement. On sort les cales pour être bien car nous allons rester minimum 2 nuits ici. Puisque nous devons être à San Jose que le 2 janvier, on prend le temps. Cela nous fait un peu bizarre car ce n’ai pas dans nos habitudes et en plus c’est les vacances donc pas d’école ! Les filles mettent directement leurs maillots de bain et à l’eau pour un essai de snorkeling mais la baignade n’aura pas été de longue durée et je les vois toutes les deux revenir l’air en peu embêté. Et papa il est où ? Réponse : il se baigne tranquille ! Chacune aura eu raison des nerfs de Seb. Après le repas, nous faisons quelques jeux puis on retourne à l’eau. Des petits poissons nous chatouillent et nagent dans les vagues, de plus gros viendront les manger et embêter les filles dans leur baignade. On sort de tout manière c’est l’heure du goûter quand soudain on entend de très près des cris de singes puis on voit la colonie sauter sur les arbres au dessus de nous. Ce sont des singes hurleurs et ils viennent manger les bourgeons et les jeunes feuilles. Même les Ticos (nom des Costa-Ricains) installés autour de nous pour la journée sont ravis de les voir de ci-près et surtout personne n’essaye de les attirer avec de la nourriture. Après avoir mangé, ils s’installent dans les arbres pour se reposer.

Mardi 28 décembre, on se fait réveiller très (trop) tôt et de façon inhabituelle : par les hurlements d’un singe, il appelle sa colonie à se déplacer ! On tente de se rendormir mais à 6h30 tout le monde est debout enfin plutôt dans la capucine ! Des pêcheurs sont très nombreux aujourd’hui ! Seb les regarde un bon moment pendant que nous préparons le petit-déjeuner avec les filles. Des petits poissons sautent de partout et les pélicans s’en donnent à cœur joie et les pêcheurs aussi. Pas de baignade aujourd’hui ! Les filles trouvent un autre jeu et escaladent l’arbre avec leur cordes  puis celle-ci se transforme en balançoire. Les locaux arrivent et nous sommes vite entouré, l’ambiance est familiale c’est très sympathique.

Mercredi 29 décembre, on range toutes les affaires et on quitte la péninsule de Nicoya pour se rendre sur une nouvelle plage et surtout pour se rapprocher un peu de San Jose. Un arrêt pour faire des courses et direction la plage de Bobinche. On prend le temps de s’installer : on met les cales pour être bien droit, on sort notre tapis de sol, la table et les chaises et le hamac. Notre périmètre est bien défini pour les 3 jours. Un petit tour sur la plage et il déjà le soleil se couche. Les locaux partent petits à petits, la nuit va être calme.

Jeudi 30 décembre, que c’est agréable de prendre le petit-déjeuner dehors ! Les filles mettent directement leur maillots de bain et vont se baigner accompagné de Seb, je passe mon tour et fait du rangement pendant ce temps. La baignade n’est pas très longue car l’eau est fraîche. Nous décidons de ramasser les déchets en commençant par le tour de notre campement. Notre sac se rempli malheureusement vite, nous recommencerons demain. Je tente ma chance en disant aux filles qu’on serait bien pour faire école mais non c’est vacances !! La journée se poursuivra par des jeux, du repos dans le hamac et promenade sur la plage…

Vendredi 31 décembre, les locaux sont là très tôt pour prendre place sur la plage. Lorsque nous nous levons, il y a déjà du monde d’installé. Nous remplissons de nouveau un sac de déchets. Pendant que les filles vont chercher du bois pour ce soir, je pars vers la plage voisine qui est plus touristique pour acheter des boissons supplémentaires pour ce soir. Après le déjeuner, tout le monde fait un temps calme pour être sûr de tenir jusqu’à minuit. Éléonore dans son lit, Léontine avec un livre dans le hamac, Seb s’occupe de trier les photos et moi je m’installe avec la liseuse dans la capucine. Après le coucher du soleil, Seb et Léontine débutent le feu et avec Éléonore, on commence la préparation du repas. On termine tous autour du feu avec nos chamallows. Pour arriver à tenir les yeux ouverts jusqu’à minuit, on regarde le roi lion en film. Puis 5, 4, 3, 2, 1 BONNE ANNEE 2022! On vous souhaite à tous bonheur, amour, santé et de réaliser vos rêves !! Nous irons observer les quelques feux d’artifices qui sont lancer au loin avant d’aller tous au lit.

Samedi 1er janvier 2022, la plage est envahi de très bonne heure par les locaux qui viennent en masse débuter l’année ici. Nous sommes très vite entouré de tous les côtés, nous rangeons tranquillement nos affaires et partons vers les 10 heures de la plage. Il n’y a pas grand monde sur les routes jusqu’à la capitale. Pendant que Seb roule je rempli en ligne le formulaire du laboratoire pour réaliser nos tests PCR demain. Pour entrer au Nicaragua, le vaccin n’est pas reconnu et des tests PCR négatifs de moins de 72 heures sont exigés. Mais lorsqu’il faut enregistrer l’adresse de notre stationnement à San Jose ça ce complique. Pas le choix, on s’arrête et on cherche la province, le district … bref c’est pas simple. Après un long moment, on reprend la route puis je trouve enfin mais rien de bien logique !! Nous retrouvons notre stationnement à côté du Parque Buenos Aires, nous mangeons et les filles vont s’amuser dans le parc. On va se balader dans le quartier puis retour au parc. Nous y rencontrons un français en vacances avec ses 2 enfants. Il nous donne le nom d’un autre laboratoire qui est en plein centre ville mais les prix sont beaucoup moins importants. Une fois dans Icidor, on regarde ça de plus près. Il y a un pack famille en promotion, les 4 tests pour seulement 190€, nous économisons 50€ !

Dimanche 2 janvier, on fait sonner le réveil pour aller réaliser nos tests très tôt car nous n’avons pas pris de rendez-vous. Nous prenons un Uber et nous allons au 6ème étage du parking de la Clinica Biblica. Après avoir rempli le formulaire via un QR code nous attendons pour terminer notre enregistrement et payer.  Le plus long a été de faire comprendre que nous sommes en camping-car et que nous stationnons au bord du Parque Buenos Aires, la personne indiquera l’adresse d’un supermarché à quelques rues du parc ! Le test est très rapide plus qu’à attendre les résultats dans 24h maxi.  Il est à peine 9h30 quand nous ressortons. Nous allons jusqu’à la place centrale de San Jose et décidons d’aller visiter le musée pour enfants qui se trouve dans une ancienne prison à un peu moins de 2km. Nous traversons des quartiers un peu pauvre et pas très propre . La capitale n’est pas très jolie comme le disent les filles. Malheureusement, le musée est exceptionnellement fermé ce dimanche, il n’y a pas qu’en France qu’on fait le pont ? Direction un Mall pour acheter un cadeau à Émile et Valentin pour les remercier de nous apporter notre vanne papillon. Il nous faudra marcher presque 5 km pour y arriver, promis on rentrera en Uber jusqu’à Icidor. Nous allons dans la boutique Lego et achetons le camping-car pour faire un clin d’œil et prenons une bonne boîte de chocolat pour Valentin et sa femme. Nous dejeunons dans une grande chaîne de restaurant rapide et retour à Icidor. Petit tour au parc puis nous recevons nos 4 résultats négatifs ! Une fois les filles couchées nous remplissons en ligne les documents pour notre entrée au Nicaragua car les autorités du pays ont 36h pour nous rendre réponse. Nous pensions que cela serai rapide mais impossible de faire le document pour les mineurs. Seb trouve un document en Pdf pour enregistrer les filles sous son nom. Nous enverrons le tout à 23h.

Lundi 3 janvier, dès notre lever nous envoyons un message à Valentin pour lui signifier que nous sommes au Parque Buenos Aires. Il nous y rejoint accompagné de son fils vers les 11h avec notre vanne papillon !! Les filles offrent à Émile son cadeau, il est ravi et pendant que les 3 enfants jouent nous discutons avec Valentin. Puis c’est l’heure du déjeuner et des adieux. Nous prenons la route pour dormir à Liberia, demain nous passerons la frontière pour notre 6 ème pays le Nicaragua.


Une réflexion sur “Soleil, plages et fêtes de fin d’année

  1. Coucou la petite famille !
    Très belle année à vous 4 ! Qu’elle se poursuive avec de belles aventures, et de magnifiques découvertes.
    On pense souvent à vous et continuons de vous suivre.
    C’est fou ce que les filles ont grandi !!!
    On vous embrasse très fort
    Les Loupastya 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s